insuffisant

insuffisant

insuffisant, ante [ ɛ̃syfizɑ̃, ɑ̃t ] adj.
• 1323; de 1. in- et suffisant; d'apr. le bas lat. insufficiens
1Qui ne suffit pas. Quantité insuffisante. Les médecins sont en nombre insuffisant à la campagne. L'aide aux réfugiés est insuffisante. (En degré, intensité, qualité) Lumière insuffisante. pauvre. Connaissances insuffisantes. faible, insatisfaisant, médiocre.
2(Personnes) Qui manque de dons, de talent. On le juge insuffisant pour cette charge. Elle s'est montrée très insuffisante. inapte, inférieur. « La suffisance de certains insuffisants auteurs d'aujourd'hui » (A. Gide).
3 N. (avec un adj.) Méd. Personne dont une fonction physiologique est diminuée. Les insuffisants cardiaques, rénaux, respiratoires.
⊗ CONTR. Suffisant; abondant, excessif.

insuffisant, insuffisante adjectif (bas latin insufficiens, -entis, avec l'influence de suffisant) Qui ne suffit pas en quantité, en qualité : Résultats insuffisants en maths. Qui n'a pas les aptitudes nécessaires : Chef insuffisant.insuffisant, insuffisante (synonymes) adjectif (bas latin insufficiens, -entis, avec l'influence de suffisant) Qui ne suffit pas en quantité, en qualité
Synonymes :
- déficient
- médiocre
Contraires :
Qui n'a pas les aptitudes nécessaires
Synonymes :
- incompétent
- inférieur
- nul

insuffisant, ante
adj.
d1./d Qui ne suffit pas. Ration insuffisante.
d2./d Qui manque d'aptitude, de compétence. Il s'est montré tout à fait insuffisant pour cette tâche.

⇒INSUFFISANT, -ANTE, adj.
Qui ne suffit pas. Anton. suffisant.
A. — Qui n'atteint pas en quantité ou en qualité le degré voulu ou nécessaire. Synon. déficient, médiocre. Abri, logis insuffisant; clarté, lueur, lumière insuffisante; nourriture insuffisante. En cette année 1891, et dans les deux qui suivirent, les bûcherons de la Nièvre se liguaient pour obtenir le relèvement des salaires insuffisants (R. BAZIN, Blé, 1907, p. 75). Nos hommes ne reçoivent plus qu'à peine deux litres d'eau par vingt-quatre heures, ce qui, sous un pareil climat, est cruellement insuffisant (DE GAULLE, Mém. guerre, 1954, p. 257) :
1. Il est notoire qu'à défaut de soins, comme en préfabrication lourde en particulier, les matériaux couramment employés dans la construction n'assurent qu'une insonorisation insuffisante. D'un appartement à l'autre on entend les bruits de chasse d'eau.
Gds ensembles habit., 1963, p. 27.
Insuffisant en + subst. Proudhon démêla très vite que l'armée de la démocratie sociale était disparate, qu'elle était mêlée d'un prolétariat de fabriques encore insuffisant en nombre et en force (JAURÈS, Ét. soc., 1901, p. 143).
[En parlant d'un système, d'un processus, d'une technique] Qui ne permet pas d'arriver à la solution souhaitée. Synon. inefficace. Motif, moyen insuffisant; travail insuffisant. En disant à un peuple : Vos lois sont insuffisantes pour vous gouverner, l'on autorise ce peuple à répondre : Si nos lois sont insuffisantes, nous voulons d'autres lois (CONSTANT, Princ. pol., 1815, p. 148). Les Allemands flairaient vaguement d'autres dangers, auxquels des victoires aisées comme celles des campagnes de Grèce et de Yougoslavie ne servaient plus que de palliatifs insuffisants (AMBRIÈRE, Gdes vac., 1946, p. 119). Il peut se produire, les garnitures étant usées, que la progressivité disparaisse, on a beau appuyer sur la pédale du frein, rien ne se produit, il faut un effort trop grand pour un freinage insuffisant, un réglage de frein est devenu nécessaire (CHAPELAIN, Techn. automob., 1956, p. 242).
B. — [En parlant de pers.]
1. Qui n'a pas les qualités, les aptitudes nécessaires à l'accomplissement d'une tâche. Synon. inapte, incapable, incompétent. Habileté, connaissance insuffisante; niveau insuffisant. Dans votre œuvre, ce qui a produit le plus d'effet, c'est la scène du dernier acte entre Antoine et sa fille. Maubant est trop majestueux et l'acteur qui fait Fulgence insuffisant (FLAUB., Corresp., 1876, p. 288). Il me raconta sans trop d'amertume le vulgaire accident qui lui avait cassé la jambe, puis les soins maladroits d'un insuffisant chirurgien (GIDE, Feuillets d'automne, 1949, p. 1112).
2. Qui ne répond pas sur le plan moral ou affectif à l'attente d'autrui. Si je lui reprochais ces contradictions blessantes, elle en convenait, accusant sa nature trop faible et insuffisante pour le bien comme pour le mal (SAINTE-BEUVE, Volupté, t. 2, 1834, p. 82). Je comprends qu'à un homme habitué comme lui aux faveurs des plus grandes dames, une petite niaise comme moi ait paru insuffisante et ennuyeuse (DUMAS fils, Ami femmes, 1864, I, 8, p. 84) :
2. Mais il avait trop longtemps vécu dans la compagnie d'hommes de son âge, pour ne pas trouver parfois insuffisante celle de Renée. Sans doute ceux-là étaient médiocres, mais actifs, ambitieux, et leur contact, ne fût-ce que par réaction, excitait l'énergie de Gilbert.
ARLAND, Ordre, 1929, p. 322.
Péj. Qui montre une déficience sur le plan sexuel. Le mari et l'amant ont des goûts identiques... Ils se complètent tous les deux, le mari était insuffisant, puisque la femme a jugé nécessaire de prendre un amant... (GUITRY, Veilleur, 1911, III, p. 23).
C. — MÉD. [En parlant d'un organe, d'une fonction organique ou glandulaire] Dont l'activité est quantitativement ou qualitativement déficiente. Si la sécrétion d'une glande devient insuffisante, d'autres glandes augmentent d'activité et de volume afin de la suppléer (CARREL, Homme, 1935, p. 252).
Emploi subst. Insuffisant + adj. Personne atteinte d'une insuffisance organique ou glandulaire. Insuffisant respiratoire. On sait encore que la tension électrique de l'atmosphère est très sensible aux hypotendus vagotoniques et aux insuffisants hypophysaires (MOUNIER, Traité caract., 1946, p. 124).
Prononc. et Orth. : [], fém. [-]. Att. ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. 1396 « qui ne suffit pas, qui n'a pas les qualités suffisantes » (Coustumier de Dieppe, éd. E. Coppinger, p. 9). Dér. de suffisant (préf. in-1) d'apr. le lat. chrét. insufficiens « insuffisant » (d'où le m. fr. insufficiens (1323 ds S. BERGER, La Bible fr. au Moy. Â., 267). Fréq. abs. littér. : 909. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 936, b) 1 095; XXe s. : a) 1 130, b) 1 799.

insuffisant, ante [ɛ̃syfizɑ̃, ɑ̃t] adj.
ÉTYM. 1323 (1396, selon T. L. F.); de 1. in-, et suffisant; d'après le bas lat. insufficiens, de in- (→ 1. In-) et lat. class. sufficiens.
1 Qui ne suffit pas. || Quantité insuffisante. || Nombre insuffisant. || Rations insuffisantes (→ Portion congrue). || Fournées (cit. 1) de pain insuffisantes (pour les consommateurs). || Combattre une épidémie (cit. 4) avec des moyens insuffisants. || Niveau de vie insuffisant. || Ressources insuffisantes (→ Fiscalité, cit. 1).Local de dimensions insuffisantes. Exigu.(En degré, intensité, qualité). Trop petit, trop faible. || Lumière insuffisante. Pauvre (→ Étouffer, cit. 18). || Connaissances insuffisantes. Imparfait (→ Empirisme, cit. 1). || Maturité insuffisante. Incomplet (→ Fibrille, cit. 2). || Développement mental ou organique insuffisant. Déficient. || Grâces insuffisantes (→ 1. Efficace, cit. 8, Pascal). || Ses moyens sont par trop insuffisants. Court, médiocre. || Prendre des mesures insuffisantes. Demi-mesure; palliatif. || Les belles promesses sont insuffisantes pour un homme qui a faim (→ De la viande creuse).Insuffisant pour qqn, pour obtenir un résultat, insuffisant en…, quant à…
1 (…) c'est-à-dire que cette grâce suffit, quoiqu'elle ne suffise pas; c'est-à-dire qu'elle est suffisante de nom et insuffisante en effet. En bonne foi, mon Père, cette doctrine est bien subtile.
Pascal, les Provinciales, II.
2 (…) presque toutes les douleurs que j'avais endurées pendant les deux dernières heures devaient être attribuées uniquement aux effets d'une respiration insuffisante.
Baudelaire, Trad. E. Poe, Histoires extraordinaires, « Aventure… Hans Pfaall ».
3 (…) je n'ai jamais souffert davantage de mon insuffisante instruction.
Gide, Journal, 25 janv. 1931.
2 (Personnes). a (1474). Qui manque de dons, de talent. || Candidat très insuffisant. Faible. || Auteurs insuffisants (→ Comprendre, cit. 32). || On le juge insuffisant pour cette charge. Inapte, inférieur.
Spécialt (dans le domaine sexuel, en parlant d'un homme) :
4 Jules Sandeau (…) fut l'un des premiers amants de George Sand, avant Musset; et l'un des derniers de Marie Dorval, après Vigny. Il semble bien que le devancier et le successeur, dans les deux cas, ait été quelque peu insuffisant.
Émile Henriot, les Romantiques, p. 414.
b Avec un adj. (emploi critiquable). || Un insuffisant cardiaque, respiratoire. Insuffisance.
CONTR. Suffisant. — Abondant, agissant, assez, complet, excessif.
DÉR. Insuffisamment.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • insuffisant — insuffisant, ante (in su fi zan, zan t ) adj. Qui ne suffit pas. Cette somme est insuffisante. •   Chez les Crétois Minos, Numa dans l Italie, à des peuples sans moeurs et sans culte et sans lois Donnèrent aisément d insuffisantes lois, VOLT. Mah …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • INSUFFISANT — ANTE. adj. Qui ne suffit pas. Ces moyens sont insuffisants. La raison est insuffisante pour pénétrer les mystères de la foi …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • insuffisant — adj. pâ sufizê, ta, e (Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • insuffisant — …   Useful english dictionary

  • INSUFFISANT, ANTE — adj. Qui ne suffit pas. Ces moyens sont insuffisants. La raison est insuffisante pour pénétrer les mystères de la foi. Il signifie aussi, en parlant des Personnes, Qui est inférieur, inapte pour telle ou telle chose. On le juge insuffisant pour… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • insuffisante — ● insuffisant, insuffisante adjectif (bas latin insufficiens, entis, avec l influence de suffisant) Qui ne suffit pas en quantité, en qualité : Résultats insuffisants en maths. Qui n a pas les aptitudes nécessaires : Chef insuffisant. ●… …   Encyclopédie Universelle

  • court — 1. court, courte [ kur, kurt ] adj. et adv. • 1640; curt 1080; lat. curtus I ♦ Adj. 1 ♦ Qui a peu de longueur d une extrémité à l autre (relativement à la taille normale ou par comparaison avec une autre chose). Herbe courte. ⇒ 3. ras. Avoir les… …   Encyclopédie Universelle

  • faible — [ fɛbl ] adj. et n. m. • v. 1160 feble; 1080 fieble; lat. flebilis « pitoyable, digne d être pleuré », de flere « pleurer » I ♦ Adj. 1 ♦ Qui manque de force, de vigueur physique. Un homme, une femme faible; organisme faible. ⇒ anémique, chétif,… …   Encyclopédie Universelle

  • exigu — exigu, uë [ ɛgzigy ] adj. • 1495, rare et plaisant jusqu au XVIIIe; lat. exiguus « exactement pesé », de exigere « peser » 1 ♦ Vieilli Insuffisant en quantité. Ressources exiguës. ⇒ modique . 2 ♦ (1846) Mod. Qui a un espace insuffisant. ⇒ étriqué …   Encyclopédie Universelle

  • maigre — 1. maigre [ mɛgr ] adj. • 1160; lat. macer, macrum 1 ♦ Dont le corps a peu de graisse; qui pèse relativement peu pour sa taille et par rapport à son ossature (opposé à gros).⇒ décharné, efflanqué, étique, famélique, hâve, sec, squelettique.… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”